Sign in / Join

Accompagner les élèves en situation d'handicap : les missions de l'AESH

Avant tout, il convient de notifier que les missions du AESH s’inscrivent dans le cadre du PPS. En réalité, cet organisme intervient pour accompagner les enfants invalides sur les temps scolaires puis périscolaires. Dans le même temps, la structure participe aussi au suivi des projets personnalisés de scolarisation au sein du ESS (Équipe de Suivi de Scolarisation). De ce fait, les missions de suivi de ces apprenants en situation de handicap se répartissent sur trois domaines :

AESH missions : enseignement et apprentissage

En premier lieu, AESH favorise les accès aux activités d’apprentissage et à l’enseignement des enfants handicapés. Ainsi, les enfants reçoivent un accompagnement au cours des temps pédagogiques. Mis à part ceci, la structure se rend toujours disponible à ces élèves en classe. Donc, l’AESH porte des aides sur différents axes aux élèves TSA. Et ce, en fonction des niveaux de scolarisation.

A voir aussi : H/F : signification et utilisation de l'indication de genre dans les offres d'emploi

Ainsi, il y a la stimulation des capacités sensorielles, motrices et intellectuelles des élèves en tenant compte des troubles spécifiques et de leur handicap. Par ailleurs, l’organisme la communication et l’expression de ces élèves. De surcroît, il les aide à l’écriture et à la prise de notes avec les matériels adaptés : logiciels, ordinateurs, tablettes, etc.

N’oubliez surtout pas que ces apprenants handicapés soutiennent dans la compréhension, la concentration et l’application des consignes. Les enseignants reformuleront les consignes. Pour terminer, il y a application de la réglementation et des aménagements prévus au cours du passage de concours et d’examens.

A lire aussi : Le guide sur les dimensions personnalisées sur Google Analytics 4

AESH missions : accompagnement dans les actes de la vie quotidienne

En second lieu, un AESH accompagne également les élèves difformes (précisément ceux avec TSA) dans les actes du quotidien. Ses devoirs visent à aider les enfants à s’habiller et à se déshabiller.

Les enfants feront leurs toilettes, prendront des repas, se coucheront et se lèveront au cours des temps de sieste en école maternelle. Dans le même temps, les enfants pourront aussi se déplacer, installer et manier le matériel mis à sa disposition.

AESH missions : accompagnement dans les activités sociales et relationnelles

Enfin, lors des activités de la vie collective des écoles, les AESH interviennent au sein des enfants éclopés. Dans le but de créer et d’entretenir le lien relationnel avec les enseignants et leurs camarades.

Dans ce cas de figure, cet accompagnement pourra faciliter les échanges entre les élèves et leurs milieux. Il soutient encore les enfants dans la gestion de ses comportements, de ses émotions et de ses rituels.

Ce dernier pourra sensibiliser le milieu des élèves sur le handicap. De plus, il accompagne en stage de découverte professionnelle tous les élèves. Finalement, il peut aussi prévenir la crise, les situations de conflits et les isolements.

Les accompagnements : quels sont les différents types ?

Dans le cadre des suivis venant des AESH, de nombreuses aides pourront être préconisées. Premièrement, il y a les aides individuelles qui permettent un accompagnement des enfants handicapés qui demandent une attention continue et soutenue.

Deuxièmement, il a les aides mutualisées qui s’occupent de plusieurs enfants . Surtout quand les élèves possèdent peu de besoins spécifiques. Ils peuvent encore être en autonomie totale dans certaines situations ou sur les champs spécialisés.

Troisièmement, il y a les aides collectives dans le dispositif ULIS grâce aux AESH qui interviennent au sein des élèves orientés en classe ULIS.